Latest Tweets:

L'invasion des «métiers à la con», une fatalité économique? | Slate

«Avez-vous l’impression que le monde pourrait se passer de votre travail? Ressentez-vous la profonde inutilité des tâches que vous accomplissez quotidiennement? Avez-vous déjà pensé que vous seriez plus utile dans un hôpital, une salle de classe, un commerce ou une cuisine que dans un open …

Closing the digital skills gap: why has recruitment fallen behind in the digital revolution?

It’s the country’s fastest growing industry and the government is pinning economic hopes on it; it’s diverse and stretches across sectors…

Entrepreneur: 3 Ways You're Derailing Your Employees' Productivity

Entrepreneur: 3 Ways You’re Derailing Your Employees’ Productivity.

Les salaires des jeunes en baisse depuis 2004

Les salaires des jeunes en baisse depuis 2004

Les étudiants devront tous être rémunérés pendant leurs stages | Ouest France Entreprises

En 2012, plus d’un million et demi de stages ont été effectués. Ceux de deux mois sont normalement défrayés 436 € par mois minimum.

Le gouvernement veut créer 10.000 emplois dans le numérique

Toutes l’information pour les professionnels de la distribution informatique et télécoms : Revendeurs, Vars, Intégrateurs, Grossistes, Editeurs, ISV, constructeurs et opérateurs

Autonomie et responsabilité : les éléments les plus importants au travail pour les cadres | COURRIER CADRES.COM

L’enquête “Entreprendre autrement” réalisée par la TNS Sofres pour ITG (portage salarial) en partenariat avec Les Échos et BFM Business révèle qu’avant la rémunération (29 %), les éléments les plus importants dans le travail sont l’autonomie et la respons

thenextweb:

Anyone else find they end up doing this each night? I do! #geekproblems@MattNavarraUK - TNW Community Director

thenextweb:

Anyone else find they end up doing this each night? I do! #geekproblems
@MattNavarraUK - TNW Community Director

(Source: chewingfat.co)

Bruxelles débloque 8 milliards pour l'emploi des jeunes dès 2014

INFOGRAPHIE - L’objectif est de mettre en place la «garantie jeunesse» qui prévoit d’offrir un emploi, une formation ou un stage à chaque jeune au bout de quatre mois d’inactivité. La dotation pour la France s’élèvera à 600 millions d’euros. 300.000 jeunes sont concernés dans l’Hexagone.